Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 10:16

Le titre est court pour un bien beau sommet, son petit nom lui viendrait de "troupeau", un brin de réflexion nous dira pourquoi. Ce sommet situé dans l'arrière pays Dignois (massif des trois évêchés) est un des plus hauts du département. Il relie entre elles plusieurs vallées: celle de Laverq, de la Foux d'Allos et de Prads de Haute-Bléone (dont nous sommes partis). Il protège dans son versant Nord un petit glacier, celui de la Blanche, dont la durée de vie est mise à mal...


Mais revenons au début, cette randonnée c'était 1920mde D+/- et 10h20 de marche.

Une belle boucle, physique et technique. En effet le sentier "normal" de ce sommet se fait en aller-retour, par l'intermédiaire du refuge lié à l'ADRI (une association phare dans le 04). Il était plus ludique de choisir donc un autre itinéraire de montée qui nous emmène depuis un pierrier à une longue arête qui rejoindra celle des mées de l'Estrop pour se diriger vers la crête de Chabrières, cheminement ponctué de la découverte de plusieurs ruines.
L'itinéraire se fait aérien et parfois un peu engagé, mais la beauté des lieux et la rencontre de nombreux chamois ne peux que garder le moral au beau fixe.

Partis à 06h00, donc à la frontale, nous arrivons au sommet un peu avant midi, l'idéal pour se restaurer avant la descente, avec un paysage somptueux...quand les cumulus en formation dans la vallée de la Bléone acceptent de nous le faire voir.

L'ambiance là haut et autour du sommet est vraiment typé montagne: Névé, Chocard, Chamois, paysage minéral, traces flagrantes de glaciers....

La descente est faite elle par le sentier, et en direction du refuge quelque sifflements nous indique la présence de marmottes dont une que l'on croisera plus tard, non des plus farouches! La Top model de l'Estrop se laisse approcher à 3m au plus et se joue de nous pour être prise en photo sous tous les angles!
Cette seconde partie de la randonnée est également l'occasion de s'intéresser aux différents étages montagnards à végétation spécifique et qui se présentent à nous.

Le cœur et l'esprit léger de montagnards évadés nous regagnons finalement notre point de départ....L'Estrop 2961m un titre court pour un beau sommet

Partager cet article

Repost 0
Published by timanu - dans Randonnée
commenter cet article

commentaires