Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 09:07

Quitte à être en deuil pour 2008 et fêter la naissance de 2009, qui ne sont finalement que de simples chiffres que l'homme a inventé de toutes pièces pour mesurer l'abstraction du temps et son caractère incontrôlable et fuyant qui fait de nous des coureurs. Sauf certains qui savent prendre leur temps et ainsi mieux profiter du temps infime, sur des échelles qui nous dépassent, qui nous est laissé pour une petite vie sur une petite planète. D'ailleurs vous avez déjà observé un animal, autre que domestique (lui il y est plus ou moins contraint), fêter la nouvelle année???

Bref, le nouvel an, quoi qu'on en dise reste tout de même l'occasion pour un certain nombre d'entre nous de faire la fête. Pour un petit groupe c'est donc en Mongolie que ça se passe.

Enfin, quand je dis en Mongolie c'est tout comme, sauf que les kilomètres (tiens une autre unité de mesure...)pour s'y rendre sont nettement moindre et nous permettent de profiter l'après-midi du 31 d'un tour sur les Ské pistes de la Bresse. Avec même pour deux d'entre nous (des fous certainement) les pieds attachés sur une seule planche. Voir plus bas pour l'explication.

Arrivés sur site les Mongols nous ont préparé et chauffé (merci à eux) une yourte et non pas un yaourt (ça c'est bulgare).
Une Yourte c'est une structure en bois, de forme circulaire, sur lequel est mis un feutre en poil de yack d'environ 2 cm, une toile épaisse et le tout lié par un corde en crin de cheval. Au milieu siège un poil à bois, qui confirme l'adage qui dit qu'il ne faut pas se fier à la taille... Même si il est petit il joue bien son rôle, et malgré des températures négatives extérieures, il fait bien chaud dedans.

Bien installés, nous nous laissons  pas abattre et après quelques toasts aux saveurs "révillonesque", une petite choucroute (pas mongole celle-là) nous attend. De quoi prendre quelque forces pour le lendemain et accompagner les savoureux breuvages apportés.

Le lendemain, après une bonne nuit, nous préparons es lieux pour les rendre dans le meilleur état à nos hôtes et partons pour une randonnée hivernale depuis le lac de Lispach. Qui se fera sans raquettes, la neige étant vraiment bien compacte. Les rayons de soleil joue avec les arbres enneigés des quelques flocons de la nuit et cette petite promenade est encore un dépaysement.

En bref un nouvel an un peu original, peut être moins fastueux que d'autres, mais à la convivialité marquée, à quelques encablures de La Bresse et de Gerardmer.

newyear

A la revoyotte


Partager cet article

Repost 0
Published by timanu - dans Rando raquettes
commenter cet article

commentaires